Logos : le « slash » est à la mode

Plusieurs grandes marques, comme Axa ou Air France ont retravaillé leur logo dernièrement, avec un élément commun : « le slash » ou « l’antislash ». C’est un élément que l’on retrouve de plus en plus dans des logos. Sa symbolique est assez basique. Il a un lien fort avec l’alternative, ce qui n’est pas très heureux sur le logo de leaders à mon avis.

Mais sa principale signification est la modernité, le slash étant un élément associé à l’informatique. Là encore, c’et un élément que l’on peut discuter. Le slash n’est plus un élément vraiment nouveau et il est certain que dans quelques années cette signification positive aura complètement disparu.

Je trouve que ces entreprises prennent un risque en utilisant cet élément qui devient commun dans un logo. Utiliser un symbole visuel est excellent pour la mémorisation, car il peut être utilisé facilement sur tous supports, même détaché de sa valeur de logo, et être utilisé très régulièrement. Si le consommateur mémorise le lien entre le symbole et la marque dans son esprit, c’est gagné.

Mais cet avantage est perdu lorsque l’élément devient trop commun. Ces marques prennent également le risque de voir leur image associée aux autres marques qui utilisent le slash, ce qui n’est vraiment pas positif, surtout pour les leaders d’un secteur. En bref, je suis sceptique.

Brève – Marque Par Jean Dubearnes Mots clés: logo, Marque
Remarque: Les plus observateurs d’entre vous auront remarqué que je suis mal placé pour écrire cet article, puisque la marque de ma structure de consultant utilise deux symboles très utilisés aussi. A ma décharge, je dirais que j’ai moins de moyens que les marques que je cite.
La marque fluide
La construction de la marque par les interactions : l’exemple de Burger King